L’Aménagement du territoire en temps réel 

Interview à l’Office de Tourisme des Estables (Haute-Loire) 

J’ai rencontré le préposé de l’Office de Tourisme du village. Il nous en dit plus sur le tourisme local dans ses composantes économiques, mais aussi stratégiques, car le mécanisme regroupe divers acteurs, impliquant ainsi divers statuts juridiques.

Territoire Attractif: Quel genre de prestataires la station regroupe t’elle?

Il s’agit surtout chez nous de prestataires d’hébergement, quelques bénévoles sont également concernés.

Quel est le fond de commerce de la station de ski des Estables? Le ski de fond? Le chien de traineau?

La vitrine, c’est vraiment le ski alpin, son apprentissage… et après effectivement on arrive au ski de fond, au chien de traineau, on a du snow-kite aussi, cela donne une image un peu plus dynamique de notre station.

Quelle est la clientèle visée?

Justement, nous cherchons à attirer un public familial et plutôt originaire de la Région Rhône-Alpes, essentiellement des urbains.

Les Parisiens sont-ils présents?

Il y en a, ce n’est pas le gros de la clientèle. Plus généralement, on comte aussi des habitants de la région PACA.

Voila donc concernant le public de la station…

La station, c’est une chose. Elle fait partie d’une association qui regroupe dix-sept communes, qui agit afin d’essayer de drainer de la clientèle sur tout son territoire. C’est important pour que les petites communes voisines puissent aussi profiter du tourisme.

Quelles sont les menaces qui peuvent peser sur une structure de taille modeste?

Sur une station comme les Estables, c’est déjà l’enneigement par rapport à l’altitude. Après, cela peut aussi être le manque d’implication de la part des professionnels parce qu’ils peuvent tout à fait partir sur une autre station. C’est pour cela que des métiers disparaissent. Il faut vraiment maintenir l’activité hivernale sur l’ensemble de l’année.

D’où l’investissement dans des canons à neige pour l’année prochaine…

C’est vrai que si on enlève l’activité hivernale, c’est toute l’activité touristique qui disparaît. En fait, les gens qui vivent du tourisme aux Estables, s’il n’y’a « plus d’hiver », ils doivent cesser leurs activités. Cela signifie qu’ils iront faire des saisons à Chamonix ou ailleurs. Peut-être vint-ils à un moment donné retirer leurs enfants de l’école (des Estables)…

Quel est le nombre d’emplois directs et indirects dans la station?

C’est toujours un peu difficile, car ce nombre est fluctuant. Cette dernière semaine, des gens ont été embauchés. On prend aussi des saisonniers si l’activité le demande. Bon, les emplois directs sont difficiles à quantifier car l’employé de l’Intermarché du Monastier(note: la petite ville avoisinante, qui concentre davantage de services) va se faire une marge financière on va dire un peu plus conséquente l’hiver du fait que la station fonctionne mieux. L’indirect… l’agriculteur qui vend dix fromages de plus va t’il y trouver son compte? En revanche, le calcul est plus aisé au sein du secteur direct… on avait des chiffres, j’avoue que je ne les ai plus en tête… je dirais 600 emplois sur le territoire du Mézenc (ndlr: nom de la communauté de communes) qui vivent de la neige.

Quel est le nombre de touristes aux Estables?

Alors là… Bon, on compte 850 lits. Après, si on parle en nombre de nuitées, si on ne parle que de la saison hivernale, on effectue un calcul sur trois mois, je dirais 30.000 à peu près… On ne parle que des nuitées et non des excursions.

Interview d’un prestataire local

A venir: Etude des Estables (43) à travers les témoignages d’intervenants exclusivement locaux.

Deux nouveaux articles et un lien seront disponibles la semaines prochaine, il s’agira d’interviewer les habitants du village des Estables autour du thème du tourisme. Comment s’organise t’il sur place? Quels en sont les enjeux économiques mais aussi environnementaux? Quel avenir? Vous aurez l’occasion de répondre à toutes ces questions en lisant divers interviews des multiples intervenants en relation les uns avec les autres!