Travail préliminaire sur les littoraux

Les touristes de Cayeux-sur-Mer (60) peuvent se loger dans ce genre d'immeuble le temps d'un séjour, généralement de courte durée. Les prix étant compris entre 250 et 1250  euros la nuit, on peut en déduire que c'est essentiellement le tourisme de masse qui s'illustre ici.

Les touristes de Cayeux-sur-Mer (60) peuvent se loger dans ce genre d’immeuble le temps d’un séjour, généralement de courte durée. Les prix étant compris entre 250 et 1250 euros la semaine, on peut en déduire que c’est essentiellement le tourisme de masse qui s’illustre ici.

En marge de l’article sur Cayeux sur-Mer qui porte sur l’aménagement du littoral, j’ai choisi d’écrire un  bref article plus théorique avant la mise en application à partir d’une étude de cas.

Quelques points clés:

I- Une double opposition: a) navetteurs/ touristes-retraités  b) Agglomérations / Littoraux- espaces de montagne

  – Sur les littoraux  (et dans les zones de montagne), l’économie est à caractère résidentiel. Les touristes et les retraités sont les premiers concernés dans ces zones, en contraste avec les navetteurs (qui ne travaillent pas dans leur lieu d’habitation) , concentrés dans les grandes agglomérations. Leur installation s’explique par l’explosion du marché immobilier, notamment parisien (ainsi, de nombreux actifs font le choix de s’installer dans les Yvelines ou dans l’Essonne, réputés « verts »). Les littoraux, eux, misent sur l’accueil de touristes et d’actifs travaillant en dehors du territoire (voir articles de Cayeux-sur-Mer et de Morgat), et cherchent à renforcer  leur attractivité économique résidentielle. Toutefois, l’alliance touristes-retraités/littoral est propre à ces derniers.

II: Sphère productive/sphère résidentielle 

Dans le cas d’un territoire littoral en particulier, les arrivées de populations extérieures au territoire n’est pas sans conséquences.     Les littoraux, qui attirent retraités et touristes, voient leur économie s’orienter vers le secteur tertiaire et les services à la personne

Dans les cantons littoraux, 6 % de l'emploi se concentre dans les services à la personne.  On remarquera dans ce "Carrefour" l'absence de tout életroménager ; en effet, cette surface se consacre exclusivement aux produits de consommation courante (nourriture, boissons...)

Dans les cantons littoraux, 6 % de l’emploi se concentre dans les services à la personne. On remarquera dans ce « Carrefour » l’absence de tout életroménager ; en effet, cette surface se consacre exclusivement aux produits de consommation courante (nourriture, boissons…)

.

 

 

Ainsi, l’Insee rapporte que « La sphère résidentielle, dominante dans l’emploi salarié en métropole, l’est particulièrement sur le littoral : elle concerne 45 emplois sur 100 soit 5 de plus qu’au niveau métropolitain, en 2005. La sphère publique regroupe 27 salariés sur 100 contre 25 en métropole. En contrepartie, la sphère productive est moins présente sur le littoral. Elle occupe 28 salariés sur 100 dans les cantons littoraux contre 35 en métropole. » L’essor de l’économie résidentielle a pris forme ces dernières décennies et a permis, par exemple, à la Bretagne d’effectuer sa mutation d’un tissu économique archaïque à une intégration remarquable dans l’économie nationale (voir article « Le modèle agricole Breton ») mais elle ne prend pas les mêmes proportions dans chaque espace: ainsi, 48 % des emplois de la façade méditerannéenne en dépendent, tandis qu’il y’a équilibre  à la hauteur de 37 % entre emplois dépendant de l’économie productive et résidentielle en Manche-mer du Nord. Ce chiffre s’inscrit à peu de choses près dans la moyenne nationale. La dualité entre économie résidentielle et territoriale sur fond d’artificialisation des milieux naturels,  notamment afin de satisfaire les besoins touristiques fait que le littoral est de plus en plus un lieu de consommation. Dans ce contexte se développent trois secteurs: l’hôtellerie-restauration, le transport aérien -en Méditéranée surtout, du fait que cet espace joue le rôle d’interface entre Nord et Sud- et immobilier -Atlantique et Méditérannée-.

Prochains articles

Le mercredi 17 Juillet 2013

 

Nouvel article en préparation…

Cayeux sur Mer (Somme) : « Les littoraux, des espaces aussi aménagés que menacés »

-Quel est le rôle du tourisme balnéaire dans ce territoire rural?
-Quelle est la stratégie touristique de la ville?
-Quels sont les enjeux, économiques mais aussi touristiques?

Publication prévue dans trois semaines.

 

 

Un article portant sur Morgat est prévu fin aout :

« L’importance de la mer dans le grand Ouest » à partir de l’exemple de cette commune du département du Finistère ».

– Quelle est la voie touristique bretonne?
– Qu’est-ce qui a amené Morgat à effectuer une reconversion vers le tourisme?

Cet article pourra être étudié en parallèle avec « Le modèle agricole breton ».